Rechercher

être aimé à tout prix


J’ai pu remarquer que lorsque je débute une relation amoureuse, la première chose que je recherche et cela à tout prix ! et d’être aimée.


Être aimée et être validée aux yeux de l’autre.


Voici un morceau de mon expérience personnelle:


Durant une relation que j’ai expérimenté, j’ai pu ressentir au fil des mois que je devenais de plus en plus malheureuse, triste et fermée.


Je n’arrivais pas à mettre le doigt sur ce qui n’allait pas ... et puis j’ai pris conscience de quelque chose lorsque mon compagnon m’a demandé de l’accompagner pour faire une activité que nous avions l’habitude de faire ensemble :


Et là ou j’aurais dit oui habituellement, j’ai répondu un :


-Non je n’aime pas cette activité !


Je me suis surprise moi-même à donner cette réponse tout droit sorti de mon cœur comme une flèche !


Mon compagnon m’a regardé avec un air très surpris , car j’étais la première à réclamer cette activité, et il avait investi beaucoup de matériels pour qu’on puisse s’amuser ensemble dans celle-ci.


A cet instant j’ai compris… j’avais tout simplement eu envie de lui plaire et d’être validée.

Alors je m’étais forcée à « aimer « l’activité en question .


(Et ce n’est rien…. Je me suis forcée à aimer des tas d’autres choses pour que l’autre m’aime .)


Je pensais que si je ne faisais pas cette activité, il tomberait amoureux d’une personne qui en ferait.

En voilà bien une drôle de croyance…


L’amour est bien au-delà de ce que l’on fait ! il n’est d’ailleurs pas ce que l’on fait mais ce que nous sommes, ce que nous incarnons .


Ce qui s’est produit durant une année entière c’est que j’ai cherché à lui plaire en étant une autre personne que moi.


Si bien que je ne savais même plus ce que j’aimais et ce que je n’aimais pas.


Je venais enfin de prendre conscience du jeu infernale dans lequel je m’étais enfermé sans me rendre compte que s’était moi le scénariste et l’actrice principale de tout ça.


Puis petit à petit, au lieu d’attirer à moi ce que je voulais tant (c’est-à-dire, être aimée) je n’ai fait que récolter l’inverse.


Plus je me forçais à être quelqu’un d’autre et plus, au contraire, son amour vis-à-vis de moi diminuait.


Quel sentiment douloureux que d’observer que vous aimez quelqu’un qui ne vous aime pas et que vous ne savez plus quoi faire pour être aimé !


La réponse est dans la question…


Il n’y a absolument rien à faire ! il y a à être !


L ’amour pur peut prendre racine dans une totale authenticité.


Et c’est cela qui s’est produit au bout d’une année et demi.


J’ai décidé de faire de moi ma priorité, de tomber amoureuse de moi, et de laisser l’autre choisir si je lui conviens ou pas.


J’ai eu envie de ME choisir.


Que c’est fatiguant de jouer un rôle qui n’est pas le nôtre !


Est-il préférable que quelqu’un m’aime pour ce que je ne suis pas ?


Ou est-il préférable qu’il m’aime pour ce que je suis et cela sous toutes mes nombreuses formes ?


Si je remarque que je plais en étant « douce » dois-je incarner cette douceur en permanence ?


tout cela par ce que j’ai remarqué que cela plaisait à l’autre ?


La douceur a-t-elle sa place en moi en permanence ?


N’ai-je pas un choix merveilleux et infini d’émotions à ressentir et à exprimer ?


Aimez vous comme vous êtes et n’attendez pas d’être validé par les autres, voyez si VOUS vous validez.


Tour le reste grandit avec pureté, simplicité et sans efforts lorsque vous vous autorisez à être qui vous choisissez d’être.


Le meilleur moyen de se perdre, est d’essayer de plaire à autrui en sacrifiant ce que vous êtes.

Le meilleur moyen de vous trouver, est de vous plaire à VOUS !


A vous de décider.


Pour participer à mes stages, formations et ateliers, cliquez ici :-)

Pour un apprenti sage en toute autonomie, à distance, cliquez ici :-)

Avec tout mon amour,

Audrey Lehy



8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout