Rechercher

être humain

car oui, c'est notre expérience à tous!





Hier, la cérémonie était différente des autres... (Muriel et moi-même organisons des cérémonies de pleine lune et d'autres cérémonies sacrées).


Nous préférons tous ressentir des émotions tel que la joie, l'amour... et lorsque nous ressentons les autres émotions qu'on appellent 'négatives" , rien n'est plus pareil.


Quand je ressens peur, gêne, je me demande ou j'en suis... J'essaye de trouver pourquoi je me sens comme cela, puis, je cherche à chasser cet inconfort pour de nouveau ressentir la joie car j'aimerais que celle-ci soit permanente.


Hier j'ai compris quelque chose d'important. L'impermanence!

Anitya, dans le bouddhisme.


La joie tout comme la tristesse, ne peut durer S'attacher à la permanence c'est souffrir...


Hier soir, la tempête était forte, presque violente, mais ça n'empêchait pas la nature d'être belle!

Donc, quand je suis triste ou en colère, je ne suis pas laide, je suis humaine

La peur et l'amour sont deux faces d'une même pièce.


Le vent continuait de souffler en criant et en s'engouffrant de toute part sous le barnum. J'avais peur...


Et puis, j'ai observé que le vent s'unissait à nos forces pour nettoyer et qu'il n'était pas CONTRE nous mais AVEC nous.


Une dernière chose, ce n'est pas parce que nous nous trouvons dans un espace plus sombre et profondément inconfortable que nous avons forcément quelque chose à régler ou à dépasser.

A force de thérapies on oublie que le message est juste dans l'expérience!


Le sens de cela est simplement dans le ressenti du 'ici et maintenant' et n'aura peut être plus aucuns sens dans les 10 minutes suivantes...


Alors rappelons nous que : 'que tout ça n'est qu'une expérience'

Et que pour s'aimer dans son entièreté il est essentiel de se connaitre et pour se connaitre, tout doit être ressenti.


Une dernière chose: rien n’est extérieur à vous car il n’y a que dieu, toujours.


Avec tout mon amour.

Audrey.

37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout