top of page
Blog: Blog2
Rechercher

Contrats d'âmes


****** Les contrats d’âmes******


J’ai choisi mon père et ma mère terrestre comme acteurs déclencheurs de mes blessures.


Ils ont tellement bien joué leurs rôles que j’ai eu beaucoup de mal à me souvenir que tout cela était une grande pièce.


Vivre la blessure, la reconnaître, pardonner, la libérer…


Et puis j’ai choisi quelques compagnons déclencheurs de la trahison…


Une pose spirituelle s’est installée dans ma vie (histoire de souffler un peu) avant de rencontrer l’acteur principal déclencheur des libérations de toutes mes autres blessures : le rejet, l’abandon, l’humiliation, l’injustice.


Cet homme est mon compagnon de vie, celui avec lequel je me libère de toutes mes chaines, malgré que nous cultivions du mieux que nous pouvons les moments de joies, si courts soient ils entre toutes ces épreuves ou on s’entraîne encore souvent dans la douleur.


Les émotions étaient tellement difficiles qu’avant-hier j’ai failli jeter l’éponge, j’avais envie d’oublier le jeu…. De foutre le camp, de déconstruire tout ce qu’on a construit ensemble…


Et c’est à ce moment-là que j’ai reçu l’image d’un contrat, celui que nos âmes ont passé ensemble dans le but de se libérer mutuellement pour vivre et s’aimer inconditionnellement.


Je me suis souvenue du contrat en cours et tout est devenu une évidence...


ça a commencé le 28 mai 2023 lorsque j’apprends que des humains inconscients votent une loi qui va à l’encontre de la vie elle-même et de la préservation de la planète et de ces richesses. (PL490)


A cette triste nouvelle, je me suis roulée par terre en pleurant, en tapant des poings et en hurlant l’injustice.


L’injustice…. Une blessure bien enfouie que j’avais presque oublié.


Injustice entre dans l’expérience et le cauchemar commence…


Au départ, je ne savais pas qu’Injustice venait pour être vue et libérée. Je ne savais même pas encore que s’était elle...


Je ressentais juste de la colère face à certaines actions humaines, et cette colère grandissait au fur et à mesure que les jours s’écoulaient et qu’on se rapprochait de la phase pleine de la lune de miel.


(la lune de miel est comme son nom l’indique, un voyage de l’amour vers l’amour, une nuit de noce, une réconciliation, c’est la réparation des contraires, l’union dans la force et vous allez le comprendre et le ressentir.)


Insoutenables devenaient les émotions, alors inconsciemment tout s’est coupé au-dedans moi ; je ne ressentais plus rien, une neutralité à tout ce qui m’entoure (autant vous dire qu’étant très sensible , ne rien ressentir ? c’est déjà être mort me suis-je dit !)


Injustice continuait son chemin mais je ne voyais rien si bien qu’elle s’est matérialisée sur tout mon corps.


J’ai commencé à avoir des énormes plaques rouges sur tout le corps de la tête aux pieds avec des démangeaisons à n’en plus finir.


Et comme si le message n’était pas assez gros, je suis partie à la mer nager… dans un banc de méduses (mdrrrr), pour finalement me faire piquer le visage par des moustiques le soir même.

(j'ai gonflé comme une pastèque ^^)


(Ah il en faut !!! mdr je ne sais pas ce qu’ils se disent la haut mais bon sang ! ça doit pas être triste vu du ciel ^^ )


Après toutes ces aventures, hier soir je me suis effondrée de fatigue psychologique et physique dans le grand tipi et j’ai demandé à ce que ma souffrance me soit montrée Et j’ai enfin reconnue l’injustice….


J’ai sentie à quel point elle rendait mon corps et mon esprit dur, j’ai senti pourquoi je ne voulait pas être touchée par le monde (la peau), j’ai compris tant de choses en l’espace d’un si petit instant.

Une libération a eu lieu après de grosses larmes et des grosses quintes de toux d’énergies.


Damien m’a retrouvé et on s’est pris dans nos bras.


La conscience qu’on a aujourd’hui nous permet de tenir dans ces expériences et de savoir que cela ne vient pas de l’autre... c'est toujours de soi à soi... ça raconte toujours une histoire qui nous concerne, mais il en faut du temps pour que le chemin arrive jusque là, dans le cœur.

J’avais envie de vous le partager pour plusieurs raisons.

` Pour vous rappeler que quoi que vous viviez vous êtes aimé et que tout cela n’est que dans un seul but ultime : celui de l’amour .


Qu’on n’a pas à se cacher de nos vulnérabilités qui sont nos forces de demain.


Que oui croyez-moi ! on peut se libérer des 5 blessures ! vraiment!


Ça vient quand ça vient, et quand tu es près.


Don c’est important de ne pas se juger car beaucoup d’entre nous vont tout libérer dans cette présente vie, d’autres ont choisi de libérer leurs blessures avec plusieurs jeux d’acteurs, nous jouons sur le même plateau mais avec des règles différentes….


Je le redis, nous jouons sur le même plateau mais avec des règles différentes.


Nous pouvons que nous soutenir et nous souvenir de cela… quoiqu’il arrive on se retrouve tous dans l’amour.


Je nous souhaite une belle semaine d’amour et de guérison, que la joie vienne de nouveau pétiller dans vos cœurs pour ceux et celles qui l’avait égaré, et pour tous : que la paix, la force, et l’humour restent nos ingrédients préférés pour nos cocktails de vie.


Je nous aime


Audrey.



10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page