top of page
Blog: Blog2
Rechercher

Est-ce que je dois aller bien à tout prix ?


Est-ce qu’être dans le grand trou noir tout au fond c’est négatif ?

Est-ce que je dois vraiment en sortir tout de suite ?


Pour certains humains « aller mal » c’est négatif.


Aller mal c’est faire chuter notre taux vibratoire.


Allons nous dire à un arbre en plein automne d'absolument faire un effort pour ne pas perdre ses feuilles en hiver au risque de faire chuter son taux vibratoire ? ^^


Allons nous dire à un enfant qui se sent triste qu’il faut absolument qu’il joue a quelque chose de drôle pour faire passer la tristesse et la chasser comme un mauvais rêve en refusant la rencontre avec Tristesse qui a tant besoin de délivrer son message ?


Parfois nous oublions que La source (Dieu) est tout dont tout ce qu'on fuit et qu'on déteste.

Ce qu’on nomme « le pire » comme « le meilleur » ça reste divin. Les deux!


Il y a des endroits au-dedans nous ou il y a toutes les choses que nous ne voulons pas regarder…


et c’est parce qu’on ne veut pas les rencontrer qu’elles deviennent ce qu’on appelle des choses « négatives » et comme nous refusons la rencontre à l’intérieur, elles finissent par faire partie de nos expériences à l’extérieur….


Ça se matérialise dans nos rencontres, dans nos animaux qui sont agressifs, dans nos enfants qui semblent avoir certaines problématiques… devant nos yeux juste là, sous nos yeux.


C’est difficile d’aimer sans conditions, et de s’aimer sans conditions…. C’est une intention que j’émets le plus souvent possible et je m’affaire à aller dans cette direction, celle de dieu mais c’est loin d’être évident… et pourtant...


Aimer sa colère, son côté pervers, son côté "taciturne", chiant, impatient., capricieux,... et oui c'est tout toi aussi c 'est tout moi, c'est tout nous dans le tout ^^


Ce qu’on trouve sale finit par vraiment l’être a force de ne pas lui faire face, à force de ne pas vouloir l’embrasser et à se tourner uniquement vers le « beau » le « positif ».


La guérison se trouve dans le grand trou noir, dans l’obscurité, là ou on a tout caché.


Dans cet état qu’on veut fuir à tout prix tellement il est inconfortable.


Il n’y a qu’un seul médicament pour te guérir… le courage d’aller voir… d’aller voir dans cette expérience que tu n’aimes pas… dans le « je vais mal », dans ce qui te gêne à l’extérieur…


Si tu vas mal ne cherche pas à aller bien… rencontre toi la dedans et laisse faire.


Ps: étant humaine, ce que j'écris est valable pour moi aussi parce que parfois je suis courageuse et parfois pas... parfois j'y vais.. parfois je fuis... mais aujourdhui j'ai appris que je pouvais accepter tous ces états et m'aimer profondément dans chacun d'entre eux.


Et oui, des fois je suis moche... très moche moi aussi mais le moche souffre, c'est tout.

Apprends à aimer le "moche" et tu guériras.


Je nous aime.

Audrey.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page