top of page
Blog: Blog2
Rechercher

Etreindre sa vilaine




3 ans après mon livre TransMission, je reviens sur cette même boucle de l’amour de soi… prenant conscience que malgré des années de thérapies, de jeûn, de retraites, de diètes et des dizaines et dizaines de cérémonies, j’en revient à ce point… encore et encore.


M’aimer/ s’aimer .


********


« Alors c’est donc ça… toutes ces maudites pensées fugaces écrasantes, cette voix intérieure qui dit que tout n’est jamais assez bien, que le mal que je ressens en moi je le mérite… tout ça serait Ma vilaine….


Cette horrible sorcière intérieure qui vit dans sa cave sombre et froide… et qui ne cesse de déverser son poison dès qu’elle le peut en mon être et au dehors….


Mieux vaut d’ailleurs, ne pas se retrouver sur le chemin de Vilaine quand elle sort de sa tanière….


Voulez-vous que je vous la présente cette Vilaine ?


Vilaine c’est celle qu’on a frappé par les poings, c’est celle qu’on a fait dégringoler dans les escaliers tirés par les cheveux, c’est celle qu’on a touché sans son accord, celle qu’on a forcé, celle qu’on n’a pas écouté, celle qui a été humiliée, rejetée, abandonnée, trahis… c’est la mère qui a perdu des enfants, c’est celle qui a couru partout pour chercher l’amour en oubliant d’aller à l’intérieur, c’est celle qui a donner sans compter, celle qui s’est droguée longtemps, celle qui a été oubliée…


Si longtemps délaissée qu’elle s’est créée toute seule, du fin fond : c’est le puit noir dans lequel on ne veut pas aller, c’est la grotte, les abyss, le terrier…


Et puis, virage à 360… je veux à tout prix oublier Vilaine et toutes ces cicatrices, alors je déménage, je quitte tout, tout ce que j’aime, mes amis, la ville et la famille aussi… tout ce qui peut rappeler qu’il y a eu Vilaine.


Pour que tout soit une page blanche, une occasion d’être une nouvelle personne et de faire comme si tout ça n’avait jamais existé.


Mais ça a existé… et ça ne peut pas s’effacer…


“Les blessures se cicatrisent, mais les cicatrices continuent de grandir avec nous.” Stanislaw Jerzy Lec.


Je renvoie Vilaine dans sa grotte, fermé à double tour, je deviens quelqu’un de sain, et j’avance droit devant et ça marche ! !ça tient le coup !


La grande supercherie prend !


Tout traverser dans le beau… j’entends même plus la vilaine s’agiter dans son trou ! elle a peut-être disparu ? merveilleux….


Et un jour…. Mine de rien… un jour ou une grosse plaie se ré ouvre… parce qu’il est tant de traiter « le « gros dossier ; Vilaine ressort …


Et elle est encore plus terrible…


Elle est terrible parce qu’elle souffre…


Ce jour-là (s’était il y a quelque jours) j’ai pris la décision de prendre Vilaine avec moi pour aller dans l’amour ; mais Vilaine traine des pieds, elle ne veut pas aller dans l’amour… c’est trop beau pour être vrai, elle croit qu’il y a anguille sous roche… c’est trop gniangnian pour une sorcière !


Mais elle finit par y prendre gout… et son visage de sorcière commence à se détendre.


Ma psy m’apprend à être ferme avec Vilaine et elle a raison, mais elle ne m’apprend pas encore à l’aimer…


Et comme je sens que c’est vraiment urgent, et qu’elle souffre, c’est à moi d’apprendre.


J’ai compris que toutes les actions qui me font du bien, chanter, danser, prier… il est important que j’envoie tout à Vilaine, par l’intention.


Envoyer et diriger mon amour vers elle, en elle pour. Elle , pour nous, pour moi.


Parce que c’est facile de dire « aimer vous »…. Aimer ce qui est moche … c’est ce que je transmettais il y a quelques jours … merci oui mais comment on fait ?


Ahh la théorie….


Dès qu’on ressent de l’amour, de la joie nous pouvons penser à prendre un instant, juste un instant pour tout envoyer à cette partie qui souffre.


Prendre le temps de la visualiser car pendant ce temps, on se répare, on se réunifie, on se réconcilie.


Je veux étreindre Vilaine, je veux m’étreindre dans ma totalité.


Ps : Nous avons tous et toutes et cela sans exception cette part qui prend plusieurs formes (le loup noir, le dragon intérieur, la part toxique…) cette part rattachée au noyau : celui de la souffrance.


Et plus les souffrances ont été grandes et plus cette part l’est aussi.


En étant conscient que nous avons cet archétype qui s’active les uns les autres par miroir, nous pouvons apprendre à développer notre tolérance et notre amour et envers nous-même et envers les autres.


On nous apprend à rencontrer nos animaux totems, à faire de beaux voyages à la rencontre de nos guides, à nettoyer les autres (lol et oui ^^) et c’est super aussi, merci mais nous avons besoin de rencontrer ce qu’il y a dans la grotte…


Aller dans la grotte c’est s’engager vers un chemin de paix durable, parce qu’on portera cette paix en nous dans chaque recoin.


C’est faire face à une partie de nous qu’on a trop longtemps oublié.


Votre pouvoir intérieur est là-dedans.


Si vous voulez l’amour, soyez aimant.


Si vous voulez apprendre à être aimant, aller dans la grotte.


Je nous aime.


Audrey.


Ps 2: si vous avez envie de présenter votre vilain / vilaine en commentaire sentez vous à l'aise, parfois ça peut faire du bien de poser les mots, parce que certains d'entre nous ont besoin d'être reconnus dans leurs souffrances et ce n'est pas être "victime" ce n'est pas se plaindre, c'est reconnaitre qu'il y a ça et que nous ne sommes pas seuls.


Tu peux poser une main sur ton ventre, une main sur ton coeur, penser a Vilain ou Vilaine et lui chanter cela : https://www.youtube.com/watch?v=Bm5ET1tOVzQ


Souviens toi de qui tu es.


Amour.

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page