Rechercher

L’hypersensibilité n’est pas un fardeau





Certaines personnes ont beaucoup de mal à accepter leur hypersensibilité et leurs émotions.


L’hypersensibilité n’est pas un état qui dure toute la vie, à chaque instant et à chaque situation SAUF si vous vous définissez complètement et uniquement hypersensible et sauf si vous ne vous acceptez pas tel que vous êtes.


Les sons, les images, les odeurs, les couleurs, les ambiances, vous touchent . En fait, tout vous touche!


C’est une qualité.


Mais ! vous avez le choix !

Vous pouvez tout absorber telle une éponge ou observer et trier les informations qui vous viennent.


Vous pouvez subir ou au jouir.

Vous pouvez dompter ou apprivoiser.


Comme dit Franck Lopvet, plus nous refusons de ressentir quelque chose et plus cette chose devient grande.


Donc allez-y.


Si vous ressentez quelque chose de fort, voyez ce que cela vous fait :

ou est-ce que cela passe dans votre corps et ce que vous voulez en faire.


Une fois l’information recueillie on peut dire « merci d’avoir participé ». et tout simplement laisser aller…


Vous pouvez vous souvenir de ces trois choses :


Vous n’êtes pas l’histoire que quelqu’un vous raconte !


Vous n’êtes pas ce que vous ressentez, ce ne sont que des informations et celles-ci ne vous définissent pas.


« merci d’avoir participé » entant qu’observateur, vous pouvez remercier avec détachement ce qui vient de se produire.


Tout ça c’est la théorie, maintenant essayez !


Je ne dis pas que c’est toujours facile, mais je dis que ça peut l’être :-)


Pour vous donner des exemples concrets :


Je ne pouvais pas conduire de nuit, la lumière des fars des voitures était insupportable et je pouvais me déclencher des crises d’angoisses.


En lisant des articles sur les hypersensibles, je pouvaient lire que plusieurs hypersensibles étaient dans le même cas que moi. J’ai donc renforcé ma croyance qu’en étant hypersensible je ne pourrais jamais conduire de nuit !


Merveilleux ! je venais de me construire une nouvelle prison !


Puis, j’ai décidé de ne plus être hypersensible lorsque je conduis la nuit :-) et d’ignorer ce qu’on peut lire sur le sujet.


Je le décide !


Ça ne veut pas dire que je suis capable de traverser toute la France de nuit, mais ,je suis aujourd’hui capable d’effectuer des courtes distances (comme aller à mon cours de danse qui est à 10 min en voiture) et cela de nuit, sans que cela génère en moi quelque chose d’invivable.


Entant qu’hypersensible il est clair est net que de mon point de vue, certaines choses doivent être évitées.


Ceci est un rêve et nous pouvons tout choisir ! alors pourquoi en faire un cauchemar !


Je ne regarde rien de violent ni d’horrifiant, je ne lis rien de ce type non plus, je bouge dès que je ne me sens pas bien ( je ne suis pas un arbre).


Si je ressens le besoin de m’éloigner d’un lieu ou d’une personne je le fais et c’est tout !


Une dernière chose, si vous chercher à ce qu’on vous comprenne vous vous épuiserez.


Chaque personne est différente et nous pouvons rencontrer des personnes qui vont ressentir et comprendre ce que nous vivons, ce que nous sommes et d’autres non ! c’est ainsi.


Si vous ! vous vous comprenez c’est tout ce qui compte.


Cela dit, si des personnes vous invitent à partager vos ressentis, faites le sans convaincre, raconter comment vous vivez vos expériences, juste en partage, en échange.


Parfois les témoignages aident à développer de la compassion et de l’empathie pour se comprendre les uns les autres.


Vous êtes un univers entier, simple et complexe à la fois mais riche ! c’est cela l’hypersensibilité.


Soyez en fier ! mais nullement besoin de le crier à qui veut l’entendre.


Entre nous, nous n’avons pas besoin de mots, nous savons nous reconnaitre.


De plus, chacun d’entre nous est spécial. C’est ce qui fait la richesse de ce monde.


Beaucoup d’hypersensibles sont venus montrer l’exemple de ce qu’est l’intelligence du cœur, qui est tout aussi valable que l’intelligence de l’esprit.


Permettez à ceux qui n’ont pas encore développé cela, d’en avoir envie, et non d’en avoir peur, car être hypersensible n’est pas un cauchemar !


La sensibilité est un état naturel d’ouverture à tout ce qui est.


Voici un synonyme de ‘hyper’ : ‘super’ ;-)


Je nous aime.


Continuez à me suivre au travers de mes vidéos en cliquant ici.

Audrey Lehy.











4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout