Rechercher

La Blessure de l'humiliation

Et si vous pouviez renaître? là, tout de suite :-)




Voici un petit récapitulatif des 5 blessures :


- La blessure de rejet : la personne s'est sentie rejetée ; elle aura tendance à fuir les situations de peur d'être rejetée. Elle aura de ce fait du mal à prendre sa place.


- La blessure d'abandon : la personne s'est sentie abandonnée ; elle aura tendance à devenir dépendante et aura une difficulté à construire un couple ou des amitiés solides.


- la blessure de trahison : la personne s'est sentie trahie ; elle aura tendance à ne plus avoir confiance dans les autres et à vouloir les contrôler.


- la blessure d'humiliation : la personne s'est sentie humiliée ; elle aura tendance à porter beaucoup ( prise en charge des problèmes des autres ) d'où sa prise de poids . Elle adoptera un comportement " masochiste ".


- la blessure d'injustice : la personne s'est sentie coupée dans son épanouissement ; elle aura tendance à se couper de ses émotions et à chercher la perfection d'où une certaine rigidité.


Ces blessures s'inscrivent à terme dans le corps et peuvent être travaillées par un travail énergétique sur les chakras, centres qui régulent la psyché et le somatique .


Rappelons que chaque chakra gère une sphère émotionnelle ( stress, assimilation, digestion, estime de soi, peurs ... ) et les organes qui leur sont proches.


Par exemple, le plexus solaire gèrera l'estomac, le foie, le pancréas, la bile et la rate pour les organes ; l'estime de soi, la gestion et digestion des émotions ( estomac noué ) et la volonté pour la sphère émotionnelle .


(synthèse: Olivier Chabot).


Tout ce que je vais expliquer dans cet article n'est pas valable pour tous.


On peut ressentir des blessures similaires mais ne pas être touché de la même façon selon notre vécu, et le déroulement de notre enfance. :-)


Je vous invite donc, comme à chaque fois, à faire votre petit tri en votre âme et conscience.


En lisant les 5 blessures, il y a plusieurs années, je ne me retrouvais pas du tout dans la blessure de l'humiliation.


Il y a quelques mois, je me suis retrouvée dans différentes situations inconfortables qui m'ont permises de me plonger de nouveau sur les blessures.


En écoutant une vidéo sur youtube, une thérapeute expliquait que très souvent, la blessure qui nous fait le plus mal est celle dont on refuse l'existence. C'est à dire qu'en lisant les différentes descriptions on peut croire ne pas avoir porté cette blessure en nous, alors que nous sommes peut être simplement dans le déni de celle-ci.


************* Il y a quelques semaines*****************


J'ai pu ressentir intérieurement que quelque chose n'allait pas...


Il y avait cette notion d'infériorité et de soumission qui pouvait se faire entendre dans ma tête comme des mots clés indices pour m'aiguiller vers une recherche intérieure. Quelques semaines après les pics de cette blessure, je participais à une cérémonie de guérison durant laquelle la 'sage femme' m'a posé des questions sur mon enfance.


En entendant, les réponses qui sortaient de ma bouche naturellement, je commençais à prendre doucement conscience que j'avais encore au fond de moi de grosses blessures.


Elle a prononcé 'humiliation', et j'ai senti mon coeur battre la chamade, et les larmes monter comme des raz de marées.


Refusant vouloir ressentir, de nouveau l'émotion liée à cette blessure, j'ai ravalé mon chagrin mais cela me tirait le plexus solaire et le chakra sacré.


Elle m'a orientée avec une grande bienveillance vers le puit de cette blessure et les émotions qui s'y trouvaient.


Finalement, je me suis laissée tomber dans ce puit pour pleurer toutes les larmes de mon corps.


Pendant le processus, je revoyais toutes les situations dans lesquelles j'avais cru que des personnes proches se moquaient de moi ou me rabaissaient par leurs mots alors que cette réalité là, était simplement déformée par la blessure de l'humiliation que je trimballais encore en moi.


Pour ceux et celles qui ont lu mon livre TransMission, la libération de nos blessures se fait lorsqu'on accepte de s'abandonner à ce qu'on refuse de ressentir.


Tout ce qu'on refuse de ressentir comme émotions, deviennent des blessures profondes inscrites au fond de notre être.


C'est seulement quand ces émotions sont pleinement ressenties dans tout notre être qu'elles peuvent enfin être libérées.


Et c'est ce qui s'est produit durant la cérémonie.


Je vous partage cela, car je sais que nous sommes nombreux à ne pas pouvoir atteindre nos potentiels intérieurs par ce que de grosses couches de blessures prennent tout l'espace et écrasent notre lumière.


Voici un petit rituel que je vous partage, et que vous pouvez effectuer :-)


Ce rituel s'adresse à vous, si vous vous sentez profondément blessés dans certaines circonstances, et celui-ci s'applique pour toutes les blessures.


Car vous pouvez renaitre de vous-même.



Choisissez un jour ou soir de pleine lune, et surtout, un endroit tranquille ou personne ne peut venir vous surprendre ou vous déranger.


Si vous en ressentez l'envie, préparez un autel, comme si vous vous offriez une cérémonie pour vous même. Placez y des bougies, une photo de vous lorsque vous étiez enfant par exemple.


Demandez à vos guides d'être présents dans cet espace pour vous aider dans ce processus de transmutation.


Faites appel à la médecine du serpent si vous ressentez le besoin urgent de changer de peau.


Puis, écrivez intuitivement les souvenirs que vous avez, ou les situations que vous reconnaissez comme étant des catalyseurs de vos blessures.


Ecrivez ce que vous ressentez et ce à quoi cela fait résonance dans votre enfance.


Puis, écrivez ce que vous aimeriez ressentir à la place de cela sur un papier différent du premier.


Relisez le papier qui contient les blessures à voix haute, 3 fois en conscience et en laissant remonter les souvenirs à la surface.


Le but de cet exercice est de libérer des émotions coincées, donc laissez les larmes monter si c'est le cas, autorisez vous à crier, à vous étendre sur le sol.


Si vous avez un tambour ou un instrument, utilisez le pour vous aider à évacuer.


Une fois que vous vous sentez libéré, lisez à haute voix les nouvelles qualités que vous allez pouvoir intégrer, et la nouvelle version de vous-même qui va pouvoir émerger.


Il est possible que vous ayez besoin d'effectuer à nouveau ce rituel si vous ressentez que le jour que vous avez choisi ne vous permet pas de tout libérer maintenant.


Parfois, nous mettons tout à disposition mais ce n'est pas toujours le bon moment.


Ne soyez pas déçu et soyez rassuré que vous avez bien effectué votre rituel mais que selon la profondeur de la blessure, peut être qu'un second rituel peut finaliser le processus.


Remerciez vous, remerciez vos guides. Puis reposez vous la dessus.


Je vous embrasse bien fort et vous souhaite une merveilleuse année 2022.


Audrey Lehy.






439 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout