top of page
Blog: Blog2
Rechercher

La danse, ma thérapie

Je me suis toujours dit que danser s'était honorer la vie.

C'est une prière, une offrande... à soi et au grand tout.




La danse est pour moi un chemin spirituel qui mène à la connaissance de soi et dans un espace où la question du sens de la vie ne se pose plus.

~ Annie Nganou, chorégraphe et danse-thérapeute, DAAMU Danse Compagnie



La danse est le souffle qui devient visible

~ Anna Halprin



Le corps est notre instrument de perception...

~ Caroline Gravel


La danse est le départ d'une grande aventure. Le monde de la danse est un endroit où les gens de partout se réunissent sur un même plan

~ David Earle


Il est difficile de rester coincé lorsqu'on est en mouvement

~ Kairos Alive (Kairos Dancing Heart / Choreography of Care)


La danse est un processus mental et physique d'acceptation de soi en tant qu'être entier. Une découverte interminable de notre identité.

~ Veroushka VK Eugene (Aurée Danse Création)





Je crois avoir eu beaucoup de chance d'avoir une maman qui a toujours aimé la danse et le chant.


Ses origines réunionnaises et malgaches ont laissé cette emprunte d'hymne à la vie à travers le rythme dont je suis fière d'en porter la signature.


Un métissage de culture, qui a continué de vivre en nous au travers la danse.



Lorsque j'étais anxieuse ou angoissée, j'entrais dans le salon et hop ! maman mettait de la musique, attrapait mes petites mains et me faisais danser, danser et danser.


J'ai vite ressenti que le mouvement chassait toutes les inquiétudes, et que revenir à son corps était une bénédiction pour sortir facilement des labyrinthes du mental.


Après avoir fait un tout petit peu de danse classique puis de moderne jazz, je me suis tournée vers la danse orientale puis tribal.


J'ai parcouru différents pays du monde pour participer à différents festivals de musique et de danse et comprendre ce que le mot 'transe' signifie:-)


J'ai intégré la tribu Troiata, danse de tribu (american tribal style) et renouée avec mes mémoires gypsy.




C'est devenu une aventure humaine incroyable, et un rendez-vous profond avec moi m'aime, avec le monde, avec le mouvement, avec mes soeurs, avec la vie...


Dans cet article, je vous partage un stage que j'avais organisé l'année dernière mais que vous pouvez à votre tour mener en groupe ou en individuel afin de ré apprivoiser votre corps et entrer dans la danse du mouvement :-)


Je vous souhaite de tout coeur, que cela sera contagieux et que la danse va vous toucher en pleins coeur comme ça été le cas pour moi :-)


Je vous embrasse très fort!


Audrey Lehy


ps: Je remercie toutes les professeurs et amies de danse : la famille :-) je vous aime.


Stage : Je danse la vie

Osmose thérapeutique et artistique.

Programme :

J’apprivoise mon corps, mon être : étirements, déplacements dans l’espace.

Mon corps et les éléments : comment danser l’eau, la terre, le feu, l’air.

Danse intuitive ressentie : un exercice les yeux bandés, pour ressentir son corps en mouvement à travers la danse intuitive.

Danse intuitive

Initiation au chant des voyelles

La danse existe depuis toujours, et a traversé le temps depuis la préhistoire, au moyen-âge jusqu’à aujourd’hui et cela sur toute la planète.


Nous tous, humains, avons toujours dansé…









Un peu d’histoire



Anna Halprin, née Ann Schuman le 13 juillet 1920 à Winnetka (Illinois), est une danseuse et chorégraphe américaine qui a développé une danse extrêmement novatrice dès les années 1950 avec sa compagnie, le Dancers' Workshop.


Pour Anna, la danse puise essentiellement à des nécessités primitives, exprimant des forces vitales. Ses premières études se concentrent sur l’anatomie et la physiologie du corps humain et sa relation aux forces de la nature et de l’environnement extérieur.


Anna : a eu le cancer et a voulu danser pour favoriser sa thérapie


Elle associe le mouvement aux émotions (Le mot émotion vient du latin motio = mouvement.

L'émotion est en effet un mouvement provoqué par une excitation extérieure.


Témoignage d’une personne malade ayant suivi les cours d’Anna :


« Après mon diagnostic, j’avais le sentiment que mon corps m’avait trahi et que je ne pouvais pas lui faire confiance.

J’ai dansé avec toutes les parties de mon corps et tant d’histoires en sont ressortis.


Anna : « je pense que la danse peut être utilisée à des fins si variées. C’est un rituel ce n’est pas une performance artistique, mais si vous avez envie que ça soit esthétique libre à vous, c’est ce qui compte pour vous. »


Tous les enfants de dieu ont le rythme dans la peau et nous naissons avec.


Partie 1 : « j’apprivoise mon corps » .

Réveil du corps.


Nous allons commencer par réveiller notre corps par le do in.

Vous pouvez vous octroyer 5 à 10 minutes le matin, au réveil.


Le do in signifie auto massage, c’est une pratique de médecine chinoise.


Il y a 4 phases à cette pratique :


La première : dépoussiérage

La seconde : friction

La troisième : percussion

Et la dernière : harmonisation


Dépoussiérage :


Nous allons commencer par se frotter les mains pour amener de la chaleur et de l’énergie dans celles-ci. Puis on dépoussière nos bras, le buste, les flancs en dépoussiérant vers le sol. Le bas du dos, les fessiers, l’arrière des cuisses, le devant des cuisses, les jambes les tibias, puis le visage, la nuque, les épaules, faire cela trois fois.


Friction :


On se frotte les mains de nouveau, puis on frotte les bras intérieur et extérieur du haut du bras en commençant par le bras gauche, en remontant vers les épaules, la poitrine, puis le bas droit, puis le dos, on insiste sur les lombaires, on chauffe le dos, les fessiers, l’arrière des cuisses, le creux des genoux, les mollets et on revient devant, on remonte des pieds jusqu’au ventre, au niveau du ventre on fait des petits cercles dans les sens des aiguilles d’une montre, plus lentement cette fois , puis on frictionne la nuque, et on va du bout des doigts on masse notre cuir chevelu pour activer la micro circulation. On prend une grande inspiration et on souffle fort par la bouche en lâchant nos bras, qui se balancent.


Percussions pour dénouer :


On ferme son poing et on va tapoter, d’abord l’épaule, puis le bras gauche , l’intérieur puis l’extérieur, ensuite le bras droit, puis les poumons , puis le dos avec les deux mains, les fessiers, le derrière des cuisses, les genoux, les mollets et on revient devant, les jambes intérieur, côté, puis le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre petits cercles qu’on agrandi progressivement, pour la cage thoracique on picore avec doigts , puis mâchoires, visage, puis tout le cuir chevelu, on tire ses cheveux en se mettant sur la pointe des pieds et en prenant une grande inspiration , puis on lâche tout et on souffle.


Harmonisation :


On sautille sur place pour faciliter la circulation d’énergie on accélère un peu puis on ralentit.

On lève les bras vers le ciel on prend une grande inspiration et on souffle en lâchant les bras.


Voici la vidéo support: Do in



(on peut ajouter quelques pas chasser de gauche à droite, et faire des demis tours .)


Puis nous allons mettre en mouvement chaque partie du corps pour les étirer :


Voici la vidéo: étirements


La tête, le cou, les bras, le dos, les jambes, les adducteurs….


Nous allons faire des petits ronds de gauche à droite avec le bassin.


Vidéo support : isolations bassin / hanches


Puis nous allons presser nos orteils sur le sol, d’abord du pied gauche (comme si on allait écraser quelque chose), puis l’autre pieds.


Puis le talon gauche et droit, puis , avec la totalité de la surface de chacun des pieds.




Les pieds sont notre base d’ancrage, ainsi que notre hara.


Nous allons maintenant, prendre la position de la grenouille et ressentir celle-ci quelques instants.


Vidéo support : La grenouille



Nous allons nous déplacer dans l’espace, comme si vous étiez une « navi » , rappelons-nous les déplacements de ce personnage dans avatar.


Ou comme dans le célèbre dessin animé de Pockaontas .

Vidéo support à 0MIN43 : Déplacement Pockaontas


Ces déplacements nous permettent de prendre conscience de nos appuis (mains et pieds) et du contact de notre corps avec notre environnement.


Nous pouvons nous déplacer de différentes façons en utilisant la marche de l’ours  c’est un déplacement que nous pratiquons en Qi Qong (Le qi gong est une gymnastique traditionnelle chinoise et une science de la respiration fondée sur la connaissance et la maîtrise du souffle et qui associe mouvements lents, exercices respiratoires et concentration.)

Vidéo support : Marcher à 4 pattes Qi Qong


Partie 2 : Mon corps et les éléments :


L’eau, l’air, le feu, la terre.


Le feu :




Le feu à l’intérieur de notre corps peut être ressenti et créé de différentes façons. Nous pouvons comparer cela lorsque nous ressentons de la colère, de la jalousie, aux autres sentiments qui, à nos yeux peuvent paraître négatifs mais qui sont associés à notre feu intérieur.


Le feu est énergie, force et puissance. Il représente la chaleur humaine, la générosité, le don rayonnant de soi. Symbole de notre énergie vitale, il nous permet de briller et d’agir comme un « chevalier au cœur pur ». Le feu est l’élément purificateur et générateur. (source mandalia music).


En danse tribal et oriental , il est associé aux tremblements.


Vidéos support : tremblements et Tremblement ou shimmy



Le premier exercice que nous pouvons faire pour activer ce feu est le suivant : Nous allons tendre et serrer toutes les parties de notre corps, comme si nous étions un arbre inébranlable. (c’est un exercice de Qi Gong).

Il faut maintenir nos points, nos membres, nos dents serrées quelques minutes puis, tout relâcher.