Rechercher

La solitude bienfaisante

Mis à jour : févr. 26

Nous sommes nombreux à ne pas aimer la solitude et à la craindre.

Nous redoutons celle-ci car nous appréhendons le "face à face" avec nous même.


Nous oublions qu'il est fondamentale, si l'on veut vraiment se connaître, de passer du temps avec soi même loin des distractions.


La routine de la vie, fait que nous pouvons passez des semaines et des mois sans se soucier de nos réels besoins.

Les divertissements sont nombreux et tentants...

Nous fuir nous prive du plus beau cadeau que l'on peut s'offrir: celui de se rencontrer.


"La solitude peut être à l'origine de la plus belle rencontre... celle avec soi-même" Khalil Gibran


Je me suis moi même longtemps égarée dans les nombreuses distractions.

J'appelais maintes personnes de mon entourage à être à mes côtés quand les émotions intérieures étaient trop forte.


Le réconfort que je cherchais, était en moi. Mais je ne le savais pas.


Un été, j'ai prit mon courage à deux mains et je suis partie avec ma tente dans la nature durant 2 jours avec pour seule compagnie, mon chien Ewen.


Petit pas par petit pas, je souhaitais sortir de ma zone de confort sans me brusquer.


La première nuit dans ma tente à été agitée, cela dit, quel fut l'immense bonheur ressenti quand je me suis réveillée aux aurores entourée de biches.


"Il y a la solitude imposée, qui est réclusion ou isolement, puis la solitude choisie, qui est havre de paix et gage de transformation.." Bertrand Duhaime.


Suite à cette expérience merveilleuse, je me suis réconciliée avec le fait de passer du temps avec moi même sans rien comme supports pour me fuir.


Cette année, je suis allée plus loin dans l'expérience car je suis de nature curieuse et je refuse de quitter ce monde avec regrets.


J'ai donc choisi de vivre l'expérience d'une diète avec plantes maitresses au Pérou.

L'isolement de 6 jours était ce que je redoutais le plus.


Seuls soutiens: quelques feuilles de papiers, de la peinture et des feutres, des galets (pour créer des mandalas éphémères), un cahier pour écrire... La nature et moi même.


Plus de compagnon à 4 pattes pour m'accompagner, pas de téléphone ni de livres.


C'est à cet instant que l'on peut s'observer dans ses pensées, ressentir ses émotions, réfléchir à nos envies...


On peut penser "que le temps doit être long!" .

Moi je vous dis, que le temps est passé vite.


Ce que je redoutais le plus je ne voulais plus le quitter. L'isolement terminé j'avais presque le cafard, et qu'une seule envie... me rencontrer de nouveau.


Alors voilà, si cela peut vous inspirer sachez que quand vous êtes seul, vous ne l'êtes jamais.

La nature est la source et elle vous embrasse de ses bras, elle vous protége et elle coule en vous, dans vos veines et dans chacunes de vos respirations.


Ressentez la.


Prenez du temps dans un endroit paisible que vous aimez: la mer, un lit de rivière, une clairière de forêt... Prenez ce temps essentiel, et rencontrez vous. Rencontrez la source.


Et partagez nous votre expérience.


Le monde a besoin de personne qui se connait et qui reconnait le divin qui les habite.

C'est par cette démarche (entre autre) que se développe l'amour de soi.

On ne peut s'aimer si on ne connait pas.


Je vous souhaite de vous rencontrer, de vous apprivoiser et de vous aimer.


Je nous aime.


Merci à vous qui suivez mes articles et qui m'inspirez. Retrouvez ici mes ateliers et prestations, à la rencontre de votre harmonie.


Audrey Lehy







37 vues

07 86 07 17 03

©2019 par Sonotherapie Eden. Créé avec Wix.com