top of page
Blog: Blog2
Rechercher

Le trésor caché de Nayo

Conte initiatique




Nayo ne paye pas de mine, c’est un jeune homme vertueux et simple qui aime beaucoup l’art du bois.


Un jour, le chemin de Nayo rencontra celui d’Elya une femme plutôt sûre d’elle d’apparence et assez attachante.


Nayo ressent que ce rendez-vous n’est pas le fruit du hasard.


Il sait qu’il n’y a pas de hasards, mais, entre le fait de se souvenir de cela et faire le lien que chaque rencontre est prévue par la source qui aime et ainsi pouvoir voir l’autre comme un messager est un tout autre chemin de conscience.


Cela dit, entre Nayo et Elya une amitié se met à grandir au fil des mois.


Nayo apprend beaucoup au côté d’Elya et un jour, il ressent que lui aussi a beaucoup à offrir à Elya.


Il sait qu’il porte des cadeaux spirituels d’une grande valeur en son âme et lorsqu’il prend conscience de cela, une joie immense grandit en son cœur à la pensée du moment où il remettrait ses cadeaux à Elya.


Mais… ce jour n’arriva jamais.


Elya ne se doutait pas que ce jeune homme passionné par le bois et très différent d'elle avait pourtant quelque chose à lui apporter. Quelque chose de si précieux... une pièce de choix pour son chemin.


Le cœur de Nayo devint gros… très gros.


Refuser son cadeau, s'était refuser une part de lui-même...


Un espace en Elya était embrumé par un voile de fierté, et avait oublié que l’âme de Nayo avait quelque chose à lui remettre.


Nayo essaya par tous les moyens de lui offrir le cadeau, mais la posture de « maître » que gardait Elya ne laissait pas d’ouverture à Nayo de transmettre ce qu’il avait en lui.


Nayo abandonna avec tristesse cela… et les chemins d’Elya de de Nayo se séparèrent.


Quelques années plus tard, Nayo croisa une autre âme et observa qu’il y avait une place dans le cœur de cette âme, une grande place de réception à recevoir ce qu’il avait mis de côté depuis tant de temps.


Et c’est avec beaucoup de joie, d’amour et de gratitude que le cadeau fut reçu.


Moral de cette histoire :


Nous avons tous quelque chose à apprendre des uns et des autres et tous quelque chose à offrir.

Nous avons aussi le devoir d’apprendre à recevoir.

Le donner et recevoir est un art, mais il est le secret de l’équilibre de l’abondance spirituelle et matérielle.


N’oubliez pas que nous portons tous des trésors et qu’au-delà des masques, il y a autant de maîtres que d’élèves.


Je nous aime.


Audrey Lehy.


Ps: il n'y a pas de regrets à ressentir lorsqu'un cadeau n'est pas embrassé ni reçu, et il en est de même dans l'autre sens nous ne sommes parfois pas disposés à donner ou à recevoir et l'univers nous donne toujours d'autres opportunités d'apprendre.


Il y aura donc d'autres occasions

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page