top of page
Blog: Blog2
Rechercher

🔑💞 Pourquoi est ce qu'il est parfois si difficile de choisir l'amour, clé de tout. 🔑💞


Vous connaissez surement cette histoire ou la peur frappe à la porte et c’est l’amour qui lui ouvre.

Si bien, qu’i n’y a plus personne derrière la porte.


Il y a aussi ces deux questions essentielles :


Que ferait l’amour ? Que ferait la peur?


L’illusion globale dans laquelle nous vivons est basée sur la peur, si bien que nous avons par habitude de partir intérieurement de cette énergie la.


Ainsi, nous contribuons à faire exister les illusions qui enferment l'amour, noyau et essence de tout.

L'étape qui est l'espace dans lequel nous vivons, est ce pont de transition de la peur à l'amour.

Le grand défi de la vie est de se souvenir que la clé est l'amour.


Dernièrement, je suis tombé à nouveau dans ce piège...


Répondre à la peur par la peur...parce que parfois c'est plus facile...


Et puis, j'ai tenté des trucs pour faire tout exploser en confettis par l'amour.


Ce qui a "emmerdé" (désolé du terme) mon mental qui était trop content d'avoir de nouveau de la nourriture de peur pour diffuser en masse tous ces mensonges dans ma tête qui recroquevillent, ferment, empêchent, étouffent....


J'ai toujours le choix de répondre aux attaques par l’attaque et de mener une vie des plus chaotique...


Ou je peux prendre l’habitude de changer ma réponse et de retourner dans cet espace d'amour en moi, qui est immuable et toujours présent en chacun puisque c'est ce que nous sommes.


C’est un ouvrage de chaque instant.


C’est notre ouvrage.


Ps : l’amour de soi permet de prendre l’habitude de saisir cette clé.

Lorsqu’il y a des comportements, des pensées, des actions que nous détestons, il est plus difficile de pouvoir saisir la clé de l’amour.


Comment faire alors ? pour aimer ses parts de nous qui sont parfois inacceptable…


C’est dérouler le fil rouge.


Au bout du fil, il y a toujours une bonne raison au fait que l’on agisse comme ceci ou comme cela, quand on comprend pourquoi on a mit en place certaines réactions on peut developper de la compassion pour nous m’aime et ensuite la ressentir pour autrui et s’aimer en aimant pleinement les autres.


Quoiqu'il arrive, ce n'est pas grave d'oublier, ce qui compte... c'est d'y revenir encore et encore, pour s'en souvenir éternellement.


Avec tout mon amour,


Audrey Lehy.

12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page