top of page
Blog: Blog2
Rechercher

Zone de confort

" Chère zone de confort, tu m'apportes beaucoup de sécurité mais tu me coupes aussi de beaucoup d'opportunités, de spontanéité ,de rencontres avec le monde.


Alors même si ça me coûte de te quitter, c'est essentiel que je te laisse parfois, pour ouvrir mes grandes ailes dans de plus grands espaces "


Nous avons toutes et tous nos zones de conforts.


Nous en sommes parfois conscients, et parfois non

(je pense que beaucoup d'hypersensibles vont se reconnaitre la dedans :-))


A partir du moment ou je sors de chez moi, je suis hors zone de confort, et cela tout le temps....

36 ans que c'est comme cela...


J'ai donc demandé aux guides de m'aiguiller pour changer cela et je leurs ai demandé de me donner des informations sur l’origine de ce sentiment.


La nuit suivante, j'ai rêvé de l'insécurité que je ressentais toute petite, et les pièces du puzzle ont commencé à s'emboiter.


Depuis petite, j'ai développé des allergies qui se déclenchent généralement au printemps (lorsque l'hibernation est terminée et que c'est le moment de sortir voir le monde ) ....


Les allergies me disent: "oulalala Audrey, rentre à la maison, dehors c'est très inconfortable..."

Comme si l'extérieur était "insécurité.


Étant petite, j'ai été sur protégée et éduquée avec des nombreux freins.


Mais je ne blâme pas mes parents pour cela, car sortir de ces peurs là et développer une sécurité intérieure me fait rencontrer "le dépassement de soi", "le courage" et "la foi ".


Hier, il y avait un stage et un concert de Forro (Danse brésilienne ). J'ai pris ma place il y a quelque semaines car j'avais très envie de découvrir cela! et mon envie était bien plus grande que ma peur de me rendre là-bas et de sortir de ma zone de confort.


Mon autosabotteur intérieur a tout fait pour que je n’y aille pas et ça jusqu’au dernier moment !


- Impossible de trouver les clés de voiture


- En retard ,car j’avais en tête une heure qui n’était pas la bonne


- Plus de batterie sur le téléphone pour mettre le gps et impossible de mettre la main sur l’adaptateur du chargeur voiture…


Bref, il a fallu que je m’arrête et que je me dises :


« Tu vas y aller même avec une carte s’il le faut ! et même si tu arrives en retard ! tu iras et c’est tout ! »


Et j’y suis allé..


Aller danser avec des personnes inconnues et si bienveillantes dans un endroit conviviale et joyeux dans lequel je me suis finalement sentie en sécurité


Pfiou, puis les heures se sont déroulées et tout allait bien et puis paf ! insécurité te voilà.


Alors que je regardais les autres danser, je me suis retrouvée terrifiée à vouloir prendre mes jambes à mon cou, le cœur qui bat la chamade ne sachant plus ou me mettre et voulant me cacher loin très loin…juste sortir d'ici tout de suite!


Jusqu’à ce qu’un homme charmant m’invite à danser.


J’ai pris cela comme un signe, et je suis partie avec lui virevolter et rire aux éclats

Alors voici mes conseils chers sensibles de la vie.


Lorsque vous vous sentez en insécurité rassurez-vous.


Prenez un temps pour respirer, pour prendre votre enfant intérieur dans les bras.


Rappelez-vous que le monde qui vous entoure c’est vous ! car nous sommes 1.

La sécurité est dans votre cœur et nulle part ailleurs.


Elle est dedans et elle a toujours été à cet endroit.


Revenez au corps, touchez vos bras, vos mains et posez-vous des questions jusqu’à ce que vous aillez oublié que vous vous sentiez inconfortable.


- Est ce qu’il fait chaud ? - De quelles formes sont les nuages ? - Si je bouge mes orteils sur le sol, comment c’est ? etc…


Et demandez-vous:


- Que ferait la peur ? que ferait l’amour ?


Et soyez fière d’être sensible !


Nous avons un grand terrain de jeu qui s’appelle le monde, et nos ailes sont bien trop grandes pour que nous survolions nos petits espaces sécurisants!


Je nous aime Audrey.




11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page